Culture populaireHistoire et culture

Tout savoir sur le mojito : origine, recette & variantes

Mojito cubain

Petite histoire du mojito

Quelle est l’origine du mojito ?

Théorie #1

Au XVIème siècle, Francis Drake (surnommé « El Draque », le Dragon, par les Espagnols), sème la terreur et le chaos dans les Caraïbes. Et Cuba n’échappe pas aux raids meurtriers du terrible corsaire anglais.

Mais le pirate est aussi un bon vivant. À Cuba, il découvre le « tafia », une eau-de-vie de canne à sucre. Le gourmand y ajoute un peu de sucre et quelques feuilles de menthe pliées, un remède bien connu des pirates pour combattre la nausée. L’ancêtre du mojito est né.

Au début du XXème siècle, les bars havanais s’emparent de la recette et la modernisent : le tafia est remplacé par du rhum, tandis que le citron vert s’invite dans le cocktail pour y apporter peps et fraîcheur. C’est d’ailleurs à ce dernier ingrédient que le mojito doit son nom : le « mojo » est en effet un mélange à base de citron couramment utilisé dans la cuisine cubaine pour relever le goût des aliments.

Théorie #2

Moins folklorique, la 2ème théorie sur les origines du mojito est peut-être malgré tout plus réaliste ! Le célèbre cocktail serait en fait inspiré du « mint julep », un cocktail emblématique du sud des États-Unis.

Vraisemblablement inventé au XVIIIème siècle, le mint julep est préparé avec quatre ingrédients : de la menthe, du bourbon, du sucre et de l’eau.  

Le mojito dans les années 1920

Quelle que soit son origine, le mojito est LE cocktail à la mode dans les années 1920 à Cuba. À tel point qu’il est même élevé au rang de « cocktail national de Cuba », rien que ça !

Et force est de constater qu’aujourd’hui encore, le célèbre breuvage est considéré comme l’un des emblèmes du pays.

Hemingway et le mojito

Ernest Hemingway, mythique écrivain américain, tombe sous le charme de Cuba à la fin des années 1920. Comme Francis Drake, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Hemingway est un bon vivant. Il s’installe à Cuba, où il vivra des années 1930 aux années 1960, et se met en quête de repaires où il pourra librement s’adonner à l’une de ses activités préférées : boire !

C’est ainsi que La Bodeguita del Medio, réputée pour servir le meilleur mojito de La Havane, devient l’une des adresses préférées du célèbre écrivain. Il participe d’ailleurs à en faire l’un des bars les plus emblématiques de la capitale. Aujourd’hui encore, visiteurs de passage et gens du cru s’y retrouvent pour siroter un délicieux mojito dans la plus pure tradition cubaine !

Mojito

Le mojito, le cocktail préféré des Français

Si le mojito est un cocktail incontournable à Cuba et plus généralement sur le continent américain depuis presque un siècle, il n’en va pas de même en France. Dans l’Hexagone, l’engouement pour le célèbre cocktail cubain est en effet bien plus tardif.

Jusqu’aux années 1990, le mojito est en effet très peu connu du public français. Mais c’est sans compter sans le célèbre groupe de spiritueux Pernod Ricard, qui s’associe à la marque de rhum cubain Havana Club en 1993, et lance une grande campagne de publicité pour la faire connaître.

Un siècle après son succès outre-Atlantique, le mojito conquit enfin le cœur (et les papilles) des Français. Mieux vaut tard que jamais !

Comment faire un mojito ?

Vous êtes désormais incollable sur l’histoire du célèbre cocktail cubain. Il ne vous reste maintenant plus qu’à passer à la pratique : préparer (… et déguster !) un authentique mojito cubain !

Mojitos

Comment préparer un mojito ?

Ingrédients (pour 1 mojito) :

  • 5 cl de rhum cubain
  • Une tige/branche de menthe (les Cubains préfèrent utiliser la tige, dont le goût est moins amer que celui des feuilles) ou une dizaine de feuilles de menthe
  • ½ citron vert
  • 2 cuillerées à café de sucre blanc pour faire comme les Cubains ou 2 cl de sirop de sucre de canne
  • Eau gazeuse
  • 5 glaçons
  • En option : quelques gouttes d’Angostura

Préparation :

  1. Placer la tige ou les feuilles de menthe au fond du verre

  2. Ajouter 2 cuillères à café de sucre blanc ou 2 cl de sirop de canne

  3. Ajouter au mélange le jus d’un demi-citron vert

  4. Verser 3 cl d’eau gazeuse

  5. Mélanger, de préférence à l’aide d’un pilon spécial cocktail

  6. Ajouter les glaçons (ou si vous préférez, de la glace pilée)

  7. Terminez le cocktail en versant 5 cl de rhum cubain

  8. Déguster !

Petite astuce : pour moins d’amertume, pressez les feuilles de menthe plutôt que de les plier

Mojito

Toutes les questions que l’on se posent sur la préparation du mojito

Quel est le meilleur rhum pour mojito ?

Le rhum est l’ingrédient roi du mojito, et c’est la raison pour laquelle il ne doit pas être choisi à la légère.
Cela va de soi : préférez un rhum cubain. Mieux vaut également opter pour un rhum dont le goût n’est pas trop prononcé, au risque de masquer les saveurs des autres ingrédients. Oubliez donc les rhums bruns et ambrés, et orientez-vous plutôt vers un rhum blanc.

Quelle eau gazeuse pour son mojito ?

Faut-il opter pour de la limonade ou de l’eau gazeuse dans son mojito ? Dans un authentique mojito, c’est bien d’eau pétillante et non de limonade qu’il s’agit. Cela dit, il existe des variantes et certains optent en effet pour la limonade ou même le champagne.

Quel type de menthe pour son mojito ?

Si les Cubains utilisent une variété de menthe locale, la « hierba buena », elle n’est malheureusement pas disponible en Europe. Pour la remplacer, les barmans utilisent généralement de la menthe poivrée.

Quel verre choisir pour servir un mojito ?

Le mojito se sert traditionnellement dans un tumbler, comme ceux-ci.

Les variantes du mojito

Si l’authentique mojito cubain reste indétrônable, certaines variantes sont malgré tout délicieusement alléchantes. Citons les plus célèbres :

  • Le virgin mojito, une version sans alcool du mojito
  • Le mojito royal, dans lequel l’eau gazeuse est remplacée par du champagne
  • Le mojito aux fruits, dont le plus célèbre est sans doute le mojito fraise

Le coin shopping

Pour acheter des alcools de qualité, nous vous recommandons chaudement la Maison du Whisky.

Si vous voulez vous équiper pour faire des mojitos comme un pro, nous vous conseillons les ustensiles suivant :

Pour d’autres recettes de cocktails cubains, n’hésitez pas à jeter un coup d’oeil à notre article sur le daïquiri !

Cet article vous a plu ? Épinglez-le !

Tout savoir sur le mojito

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

Crédits :
Marco Verch

Comment avez-vous trouvé cet article ?

Cliquer sur les étoiles pour noter :

Note moyenne / 5. Nombre de vote :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez nos autres destinations sur Ulysses.travel !

+