Cienfuegos

Mise à l’honneur dans les guides touristiques (et inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2005), autant le dire d’entrée de jeu, Cienfuegos n’a pas été à la hauteur de nos attentes ! Moins charmante que La Havane, Trinidad ou Camagüey, nous n’avons pas été séduits par celle que l’on appelle la « Perle du Sud ». On vous explique tout ici.

Punta Gorda Cienfuegos

Cienfuegos en quelques mots

Située dans Province de Cienfuegos, à 228 km au sud-est de La Havane, Cienfuegos est l’une des grandes villes les plus récentes de Cuba. Sa situation privilégiée dans la Baie de Jagua et son centre-ville historique lui ont valu le surnom de « Perle du Sud ».
Mais Cienfuegos est aussi un fleuron de l’industrie cubaine. Les abords de la ville, où raffineries et usines se succèdent et se ressemblent, contrastent cruellement avec l’architecture coloniale du centre historique.

Un peu d’histoire

Cienfuegos fut fondée en 1918 par des immigrés venus de France et de Louisiane. La ville reste encore aujourd’hui très attachée à ses racines françaises. C’est d’ailleurs son architecture coloniale du XIXème, très inspirée de l’architecture française, qui lui a valu en 2005 d’être inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.
Si la ville porte aujourd’hui le même nom qu’un célèbre révolutionnaire, Camillo Cienfuegos, ne vous y trompez pas ! C’est en fait pour José Cienfuegos, qui fut gouverneur général de Cuba, qu’elle fut nommée ainsi au XIXème siècle.

Prado Cienfuegos

Se rendre à Cienfuegos

Cienfuegos est très facilement accessible depuis La Havane. Des bus (20 CUC) et des taxis collectifs font le trajet quotidiennement. Prévoyez 4h à 4h30 de route.
La ville compte aussi un (tout) petit aéroport assurant des liaisons avec La Havane, Montréal et Toronto (pour plus d’information, vous pouvez consulter le site internet de la compagnie aérienne Cubana). L’aéroport est situé à 5-10 minutes du centre-ville. Comptez 5 CUC pour le trajet.

« Notre meilleur ami »

En arrivant dans la périphérie de Cienfuegos, ouvrez bien grand les yeux, et vous pourrez peut-être apercevoir… une grande pancarte figurant Hugo Chavez sur un fond de raffineries. « Nuestro mejor amigo » dit la légende ! Pas de doute, il n’y a qu’à Cuba qu’on voit ça !

A voir à Cienfuegos

Parque José Martí

Parque José Marti Cienfuegos

Le Parque José Martí, qui tient son nom du célèbre indépendantiste cubain, est une grande place coloniale située au cœur de Cienfuegos. Si un kiosque au centre de la place et de nombreux bancs invitent à la détente, nous avons, pour tout vous dire, trouvé cette place un peu vide et triste… On est loin de l’ébullition de la Plaza mayor de Trinidad ou de la Plaza de armas à La Havane.

Théâtre Tomás Terry

Teatro Tomas Terry Cienfuegos

Le Théâtre Tomás Terry est un beau bâtiment colonial situé sur le Parque José Martí. Il est possible de visiter l’intérieur, très inspiré des théâtres italiens. Comptez 2 CUC pour la visite… une somme pas vraiment justifiée selon nous. Vous ferez le tour du théâtre en 5 minutes top chrono et nous n’avons pas trouvé qu’il était très exceptionnel.

Musée Provincial

C’est aussi sur le Parque José Martí que vous trouverez le Musée Provincial (2 CUC l’entrée). Désuet à souhait, il retrace l’histoire de Cuba et de la ville de Cienfuegos. Si vous ne parlez pas couramment espagnol, épargnez-vous cette visite, à laquelle vous ne comprendrez pas grand-chose !

La cathédrale de Nuestra Señora de la Purísima Concepción

La cathédrale se dresse à l’angle nord-est du Parque Martí. Construite dans la deuxième moitié du XVIIIème siècle dans un style néo-classique, la cathédrale est surtout connue pour ses vitraux français. Ne manquez pas les caractères chinois inscrits sur les colonnes : improbables !

Paseo del Prado, Malecón & Punta Gorda

Malecon Cienfuegos

Le Paseo del Prado est une longue avenue courant du Río El Inglés jusqu’à Punta Gorda, et bordée de jolies maisons néoclassiques.
Au sud, l’avenue devient le Malecón et longe le front de mer. C’est là que les habitants de Cienfuegos se retrouvent le soir pour discuter autour d’une bière et écouter de la musique, assis sur le muret qui longe la mer. Le Malecón se couvre alors de monde.
Le Malecón débouche ensuite sur Punta Gorda, un très joli quartier où vous trouverez les plus belles demeures de Cienfuegos, de véritables petits palais.
La baie de Cienfuegos pourrait être très belle, mais elle est malheureusement très peu entretenue et jonchée de détritus… Un peu dommage !

Forteresse de Nuestra Señora de los Ángeles de Jagua

Construite au XVIIIème siècle pour protéger la baie des pirates, la Forteresse de Nuestra Señora de los Ángeles de Jagua (3 CUC) se situe à l’entrée de la baie. Avec ses airs d’édifice médiéval, elle tranche avec le style architectural du reste de la ville. De la forteresse, vous aurez une jolie vue sur la baie de Cienfuegos.
Pour vous y rendre, vous pouvez emprunter l’un des deux ferrys qui font le trajet quotidiennement depuis Cienfuegos à 8h et 13h. Comptez 1 CUC et 40 minutes de trajet.

Excursions au départ de Cienfuegos

Jardin botanique de Cienfuegos

Jardin botanique Cienfuegos

Situé à 17 km de Cienfuegos, le jardin botanique de Cienfuegos (2,5 CUC) fera le bonheur des amateurs du genre ! Il totalise plus de 2000 variétés de plantes différentes dont une multitude de bambous, de cactus, de figuiers et de palmiers.
Le jardin botanique n’est malheureusement desservi par aucun transport en commun. Pour vous y rendre, adressez-vous à l’agence Cubanacan au centre de Cienfuegos (elle propose une excursion au jardin pour 10 CUC) ou demandez à un taxi de vous y en emmener (Vous en trouverez sans problème à proximité du Parque Martí).

Rancho Luna

Située à 18 km au sud de Cienfuegos, Rancho Luna est une petite station balnéaire sans prétention. Ce n’est pas la plus belle plage de Cuba, mais la barrière de corail y est toute proche. Un centre de plongée propose des sorties à la découverte des récifs coralliens et des épaves qui jonchent les fonds marins.

Playa Larga & Playa Giron

Si ces noms évoquent pour vous une image de carte postale, vous allez être déçus ! Les infrastructures de Playa Larga et Playa Giron se résument à quelques blocs de béton dans le plus pur style soviétique ! Mais la barrière de corail y est facilement accessible et des clubs de plongée proposent location de matériel et excursions.
A Playa Giron, le musée de la Baie des Cochons (car vous êtes bien ici dans la célèbre Baie des Cochons) est improbable à souhait ! Il retrace le contexte et l’histoire du débarquement… sans aucune objectivité ! Il est également possible d’y visionner des vidéos (de propagande, bien sûr) documentant les évènements. C’est cela dit une manière intéressante de comprendre l’histoire telle que l’on vécue et interprétée les Cubains.

La Cueva de los Peces

Cueva de los peces Cuba

Située à mi-chemin entre Playa Larga et Playa Giron, la Cueva de los Peces est le paradis des plongeurs ! Cette faille de 70 mètres de profondeur est remplie d’eau douce et grouille de poissons. Lorsque nous y sommes allés, il n’y avait pas trop de monde et nous avons pu plonger (relativement) tranquillement.
Des iguanes ont élu domicile à proximité de la Cueva de los Peces. Ils ne sont pas farouches et vous pourrez les voir d’assez près !

El Nicho

El Nicho Cuba

El Nicho est un parc naturel comptant un ensemble de magnifiques chutes d’eau et piscines naturelles. C’est l’un de nos très (très) gros coups de cœur à Cuba et nous ne pouvons que vous conseiller d’y faire halte ! L’eau est à 18°C (eh oui c’est froid !) mais le cadre en pleine Sierra del Cambray est à couper le souffle !
L’agence Cubanacan offre une excursion au départ de Cienfuegos et à destination de Trinidad qui s’arrête à El Nicho. Comptez 44 CUC, déjeuner inclus.

Bonnes adresses & infos pratiques

Banques  & bureaux de change :
– Banco de Crédito y Comercio : à l’angle de l’avenida 56 et de la calle 31
– Cadeca : avenida 56, entre les calles 33 et 35
Transports
– Gare routière : avenida 58, à l’angle de calle 49
Agences de voyages / excursions
– Infotur : calle 37, entre les avenidas 54 et 56
– Cubanacan : à l’angle de l’avenida 54 et de la calle 29
Internet :
– Etecsa : calle 31, entre les avenidas 54 et 56

Bien manger, c’est le début du bonheur !

En allant tout au bout de Punta Gorda, sur le front de mer, vous trouverez le restaurant Villa Lagarto (c’est aussi un hôtel). C’est une bonne adresse qui propose un menu très copieux avec entrée, plat et dessert pour 18 CUC. La spécialité de la maison, ce sont les viandes cuites au charbon de bois.
Le service est très sympa et le cadre est magnifique : un ponton donne sur la mer (On peut même se baigner !)

En résumé

Si sur le papier, Cienfuegos a tout pour plaire, nous ne sommes malheureusement pas tombés sous le charme de la « Perle des Caraïbes ». A notre sens moins charmante et vivante que d’autres grandes villes cubaines, nous lui préférons largement La Havane, Trinidad ou Camagüey. Cienfuegos est cela dit un très bon point de départ pour explorer les environs. Ne manquez surtout pas El Nicho, un gros coup de cœur !

Crédits :
Franck Vervial cinusek  – Joe RosslezumbalaberenjenaJohan SiegersDan LundbergMarco Zanferrari Cristian Viarisio 

 

pauline

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *