Camagüey : à la découverte d’un visage moins touristique de Cuba

Située au centre de Cuba, à 500 km à l’est de la Havane environ, Camagüey est l’étape parfaite pour qui veut découvrir une Cuba moins touristique. Au programme  : promenade dans les rues coloniales du centre-ville, exploration du patrimoine architectural de Camagüey et dîner gastronomique en terrasse. Suivez le guide !

Camagüey en quelques mots

Troisième ville du pays (avec quelques 300 000 habitants), la ville de Camagüey se trouve dans la province du même nom. Située au centre de Cuba, c'est la plus vaste province du pays.
Surnommée « la ville des églises », Camaguey regorge de bâtiments religieux et coloniaux aux couleurs pastel. Son centre-ville colonial labyrinthique et ses petites ruelles invitent aussi à la flânerie.

Camaguey : un peu d’histoire

Camaguey fait partie des sept premières villes fondées par les Espagnols à Cuba. Elle s’appelle à l'origine Santa María del Puerto de Príncipe. D’abord construite sur la côte nord de l’île, elle est petit à petit déplacée jusqu’à sa position actuelle pour échapper aux attaques des pirates qui écument alors les Caraïbes (parmi lesquels Jacques de Sores, l'ange exterminateur). C’est aussi pour cette raison qu’elle aurait été bâtie selon ce plan sinueux.

Camaguey a toujours été à contre-courant du reste de l’île. Lorsque Cuba vit de la culture de la canne à sucre, la ville choisit de se consacrer au contraire à l’élevage bovin. Aujourd’hui encore, Camaguey fait figure de forte tête face à La Havane et Santiago de Cuba.

Camagüey Cuba

Se rendre à Camaguey

La ville est très bien reliée au reste du pays. En effet, des bus Viazul désservent Camaguey depuis la plupart des grandes villes du pays. Six bus pour Camaguey partent ainsi quotidiennement de La Havane. Il faudra vous armer de patience, car le trajet est long ! Comptez 33 CUC pour 9 heures de route.

Cela dit, la plupart des touristes se rendent à Camaguey depuis Trinidad ou Santa Clara. Le trajet en bus est alors de 4h30 (15 CUC) depuis les deux villes.

Des taxis collectivos font également la route. Depuis Trinidad, prévoyez 4 heures environ (30 CUC).

La ville de Camagüey possède également son propre aéroport, l’aéroport international Ignacio Agramonte. La compagnie Cubana propose des vols quotidiens au départ de La Havane pour 102 CUC.

A voir à Camaguey

Une journée suffit amplement pour faire le tour de Camagüey. Pour découvrir la ville, rien de mieux que de déambuler tranquillement dans ses ruelles labyrinthiques. En chemin, ne manquez pas de vous arrêter dans les nombreux points d’intérêts que Camaguey a à offrir.

Plaza San Juan de Dios

Au cœur du centre historique de Camaguey, la Plaza San Juan de Dios est une magnifique place coloniale. C’est l’une des mieux préservées et des plus connues de l’île.

La place est construite en 1728, et c’est là que le corps du héros indépendantiste Ignacio Agramonte est transporté à sa mort. L’Hospital de San Juan de Dios et l’église du même nom, où repose aujourd’hui la dépouille d’Agramonte, bordent la Plaza San Juan de Dios. Montez dans le clocher pour une vue imprenable sur le vieux centre de Camagüey.

Parque Agramonte

Le Parque Agramonte doit son nom au leader indépendantiste Ignacio Agramonte, dont la statue de bronze et de granit se dresse au milieu de la place.

Oasis de tranquillité au coeur de Camaguey, le parc invite à une pause à l’ombre de ses quatre palmiers, qui font référence aux quatre cubains exécutés pour leur participation au soulèvement de la ville en 1851.

Les amoureux d’art contemporain visiteront la Casa del Arte Jover, où les peintres Joel Jover et Ileana Sánchez exposent leurs toiles. Jetez aussi un coup d'œil à la magnifique façade mauresque bleue et blanche de la Casa de la Diversidad.

Cathédrale Nuestra Señora de la Candelaria

C’est aussi sur le Parque Agramonte que vous trouverez la Cathédrale Nuestra Señora de la Candelaria. Dédiée à la Sainte Patronne de Camagüey, la Vierge de la Chandeleur, cette cathédrale baroque est reconstruite en 1864 sur le site d’une ancienne chapelle. C’est à l’occasion de la visite du Pape Jean-Paul II, en 1998, qu’elle est restaurée.

Vous pourrez montez dans le clocher pour 1 CUC.

Casa de la Trova

Egalement située sur le Parque Agramonte, La Casa de la Trova est une étape incontournable pour les amateurs de musique. Elle invite les flâneurs à un moment de détente au son de quelques notes de musique cubaine.

Des artistes de renom s’y produisent régulièrement. Le soir, vous pourrez même vous lancer dans une séance de danse endiablée !

Plaza del Carmen

Récemment entièrement restaurée, la Plaza del Carmen est une pause bien méritée, à quelques encablures de l’avenue República. Vous pourrez y admirer des statues des habitants de la ville vacant à leurs occupations, ainsi que des tinajones, de grandes jarres en terre cuite, typiques de Camagüey.

Plaza de la Soledad et Iglesia de Nuestra Señora de la Soledad

C'est à l'angle entre les rues commerçantes Agramonte et Republica que vous trouverez la jolie Plaza de la Soledad.

C'est surtout pour la très belle Iglesia de Nuestra Señora de la Soledad, qui dresse fièrement sa façade ocre au dessus du centre-ville, que la place vaut le détour. L'église, construite au XVIIIème, est aujourd'hui devenue un symbole de Camaguey. 

Plaza de los Trabajadores

Pour admirer le visage monumental du Che à même la façade d’un immeuble (que vous retrouverez sur la plupart des cartes postales de Camagüey), direction la Plaza de los Trabajadores. C’est aussi là que se trouve la Casa Natal de Ignacio Agramonte, retraçant l’histoire du héros indépendantiste, et la Iglesia y Convento Nuestra Señora de la Merced, qui vaut le coup d’œil.

Parque Martí

Pour admirer la Iglesia del Sagrado Corazón de Jesús, cap sur le Parque Martí. Avec son style néogothique, très rare à Cuba, l’église donne à la place des allures de petite Barcelone.

Camaguey - Parque Marti

Casino Campestre

Le Casino Campestre est le plus grand parc urbain de Cuba. C’est un lieu de rendez-vous incontournable des habitants de Camagüey. De nombreux évènements culturels y sont organisés. Vous y trouverez un terrain de baseball, un terrain de football et des pistes d’athlétisme.

Des statues en tout genre sont aussi disséminées dans le parc. Ne manquez pas la tonnelle à l’entrée : elle fut construite en l’honneur des deux aviateurs qui réussirent le premier vol direct entre Camaguey et Séville en 1933.

Nos bonnes adresses à Camagüey

Hébergements à Camagüey

Vous êtes à la recherche d'un hébergement à Camaguey ? Nous avons quelques bonnes adresses à vous suggérer.

- Si vous avez un petit budget, nous vous recommandons la Casa Guerra, la Casa Andres et l'Hostal Los Torralbo.

- Si votre budget est moins serré, nous vous recommandons l'Hotel E El Marques. Il est idéalement situé dans un joli bâtiment colonial au centre de Camaguey, sur le Parque Agramonte.

Restaurants à Camaguey

Vous vous en rendrez vite compte, Cuba n’est pas exactement le paradis des fins gastronomes ! Alors pour couper court à la monotonie des sempiternelles escalopes de poulet, on vous a déniché deux adresses à Camaguey dont vous nous donnerez des nouvelles !

Direction la Plaza San Juan de Dios, où vous trouverez le Restaurante 1800. La cuisine est très bonne et le service très sympa. Les prix restent tout à fait corrects : 30-35 CUC à deux pour mojitos, tapas, plat principal et petit thé pour digérer (oui, oui, on s’est fait plaisir !).

Le Café Ciudad est une autre très bonne adresse située sur le Parque Agramonte. Le restaurant se trouve jolie maison coloniale, avec un petit patio. On vous recommande les brochettes de poisson et de crevettes : un délice !

Bien manger, c'est le début du bonheur ! 😉

Camaguey : infos pratiques

Banque  & bureaux de changes :
- Banco de Crédito y Comercio : à l'angle de l’Avenida Agramonte et l’Avenida Cisneros
- Banco Financiero Internacional : 21 Independencia
- Cadeca : Calle Republica, entre Santa Rita et Oscar Primelles

Transports :
- Gare routière : Carretera Central

Agences de voyages / excursions :
- Infotur : Ignacio Agramonte
- Cubanacan : Maceo n°67, dans le Gran Hotel

Internet :
- Etecsa : Republica, entre San Martin et Jose Jamon Silva

Au départ de Camagüey : Santa Lucía

Mettez le cap 110 km au nord-est de Camagüey pour trouver la station balnéaire de Santa Lucía. Avec ses 20 km de plages, Santa Lucía n’a pas à palir devant Varadero, sa grande concurrente.

Soyez prévenus, ici, on est loin de l’atmosphère intimiste de Cayo Levisa : les grands complexes hôteliers se suivent et se ressemblent. Mais c’est l’occasion de faire un peu de plongée et de se légumer sur la plage, les doigts de pieds en éventail !

Ceci pourrait vous intéresser :

 

pauline

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *