Se déplacer à Cuba : voiture, bus ou taxis collectifs ?

Comment se déplacer à Cuba ? C’est la question à 10 000 dollars ! Et il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Tout dépend de vos priorités : flexibilité, prix, vitesse… Pour vous aider à faire votre choix, on vous a donc concocté un petit résumé des différents moyens de transport à Cuba. Voiture, bus, taxis collectifs ou privés et vols intérieurs n’auront plus de secrets pour vous !

Les transports à Cuba voiture, bus ou taxis collectifs ?

Louer une voiture à Cuba

C’est l’option que beaucoup de touristes choisissent. Si louer une voiture permet bien sûr d’être plus indépendant, c’est aussi une alternative plus coûteuse que le bus ou les taxis collectifs.

Les tarifs varient selon la saison (haute ou basse), la durée de la location et le modèle de la voiture. A titre indicatif, comptez 60 CUC par jour (tout compris : location, assurance, essence) pour quinze jour de location, avec une petite voiture, pendant la basse saison.

Avant de partir, pensez à bien télécharger des cartes de Cuba sur votre téléphone ou vous munir d'une carte routière. Pour vous procurer une carte routière de qualité, nous vous recommandons chaudement le site CubaVisa. Il propose également des packages incluant vos cartes touristiques pour Cuba et un carte routière : c'est une option que nous vous recommandons si vous ne pouvez pas vous déplacer en personne au Consulat de Cuba à Paris. 

Pour en savoir plus : 
Carte routière de Cuba
- Package carte routière + visas

Pour tout savoir sur la location de voiture à Cuba, nous vous invitons à consulter notre article dédié.

Les bus à Cuba

Quant il s’agit de se déplacer à Cuba, prendre le bus est l’option la plus économique.

Les bus desservent la grande majorité des villes cubaines.

Viazul est la principale compagnie de bus à Cuba. Vous trouverez des agences Viazul où acheter vos billets dans toutes les gares routières.

Bus à Cuba

Attention, les bus cubains sont souvent prix d’assaut ! Il est donc plus sûr de réserver vos billets à l’avance. Mais soyez prévenus, les systèmes informatiques de Viazul ne sont pas des plus performants ! La réservation des billets de bus risque donc de prendre un petit peu de temps…

Certains choisissent de réserver tous leurs trajets en bus à Cuba dès leur arrivée. Cette option a le mérite de vous assurer des places, mais vous fera bien sûr perdre en flexibilité.

De notre côté, on a préféré se donner la possibilité de moduler notre itinéraire en cours de route. Nous n’avons pas réservé nos billets à l’avance. Nous avons donc pu rester plus longtemps que prévu dans les endroits qui nous ont plus (à Baracoa par exemple), et moins longtemps dans ceux qui nous ont déçus (Guardalavaca principalement).

Les bus à Cuba

Les « collectivos », les taxis collectifs à Cuba

Les taxis collectifs cubains sont une bonne alternative aux bus. Plus coûteux, ils sont aussi plus pratiques. En effet, vous pouvez les réserver directement auprès de votre casa particular. C’est aussi là qu’ils viennent vous chercher à l’heure convenue. Et ils vous déposeront à l’adresse de votre choix à l’arrivée. Donc pas besoin de se déplacer jusqu’à la gare de bus (qui, à La Havane par exemple, est éloignée du centre-ville).

Dans les régions touristiques du pays (à l’est notamment), vous trouverez des taxis collectifs sans aucun problème. Si les bus sont complets, vous aurez donc toujours ce plan B pour vous sauver.

En revanche, dans l'est du pays, les choses se compliquent. Il est en effet plus ardu d’y trouver des taxis collectifs. Peu de touristes s’aventurent dans l'est , les taxis collectifs sont donc moins nombreux. Cela dit, il est plus facile de trouver des places dans les bus, vous avez donc peu de chance de vous retrouver bloqués.

Comme les casas particulares, et contrairement aux bus, les taxis collectifs semblent réservés exclusivement soit aux touristes, soit aux Cubains. Ce n’est donc pas lors de ces trajets que vous rencontrerez des locaux, vos chauffeurs exceptés. De notre côté, nous n’avons pris le taxi avec des Cubains qu’une seule fois, entre Moa et Baracoa. Et cela a eu l’air d’étonner nos compagnons de voyage, nous confirmant que c’est assez inhabituel.

A titre indicatif, comptez par personne environ 20 CUC pour un trajet La Havane-Viñales, 20 CUC également pour Viñales-Soroa, ou encore 30 CUC pour Trinidad-Camagüey.

Taxi collectif Cuba

Les taxis privés à Cuba

Si par malheur vous n’arrivez à réserver ni un bus, ni un taxi collectif, il vous reste toujours l’option du taxi privé. Ce sera bien sûr beaucoup plus coûteux, mais vous permettra de ne pas vous retrouver bloqués.

Les taxis privés sont aussi une bonne option si vous souhaitez faire des excursions à la journée, en toute liberté. Vous pourrez par exemple vous rendre à :
  -   Topes de Collantes depuis Trinidad (45 CUC)
  -   La Cueva de los Peces et Playa Giron depuis Cienfuegos (60 CUC la journée)
  -    El Cobre et la Gran Piedra depuis Santiago de Cuba (50 CUC)

Taxi privé à Cuba

Les vols intérieurs à Cuba

Ne vous laissez pas berner par la petite superficie de Cuba ! Si l’île est presque six fois plus petite que la France (109 884 km² contre 643 801 km²), elle s’étend en longueur sur une distance de 1250 km (par 200 km de largeur en moyenne). Sa forme lui a d’ailleurs valu le surnom de « crocodile » !

Les routes ne sont pas toutes entretenues et les bus et voitures ne sont, pour la plupart, plus de prime jeunesse. De courtes distances peuvent s’avérer interminables à parcourir. Pour gagner du temps sur place, pensez aux vols intérieurs. A titre d’exemple, comptez 15h30 de trajet en bus entre La Havane et Santiago de Cuba contre à peine 2 heures en avion.

La compagnie aérienne Cubana propose des vols intérieurs entre les villes de La Havane, Baracoa, Bayamo, Camagüey, Guantanamo, Holguín, Santiago de Cuba et Varadero. Si vous voyager avec la Cubana, armez-vous de patience, les retards sont (très) fréquents !

Aerogaviota a aussi assuré des vols intérieurs par le passé. Mais, à l’heure où nous écrivons, seuls des vols entre Cuba et la Jamaïque sont réservables.

Mise à jour : depuis le crash d'un avion assurant un vol intérieur entre Holguin et La Havane en mai 2018, la compagnie Cubana a retiré de la circulation une partie de sa flotte, jugée vieillissante. Le nombre de vols intérieurs assurés par la compagnie a donc visiblement diminué. Si vous souhaitez prendre un vol intérieur, nous vous conseillons donc de faire votre réservation très en avance.  

En résumé : comment se déplacer à Cuba ?

Les transports à Cuba
 

pauline

 

2 thoughts on “Se déplacer à Cuba : voiture, bus ou taxis collectifs ?

  1. Bonjour, je pense faire un sejour a cuba en prenant un vol sec puis naviguer en voiture et t il facile de trouver hebergement et le pays est sure ou il y a des endroits a eviter? Merci pour la reponse.

    1. Bonjour Roselyne,
      il est relativement facile de trouver des hébergements à Cuba, les casas particulares étant nombreuses. Nous vous recommandons cependant de réserver à l’avance votre nuit à l’arrivée (si vous atterrissez à La Havane, nous vous conseillons la casa La Estrella dans le quartier de la Habana Vieja). Il est aussi plus prudent de réserver votre nuit à Vinales si vous comptez y faire une halte : la ville est relativement petite et très touristique, il est donc plus compliqué d’y trouver un logement à la dernière minute.
      Cuba est un pays sûr et vous pouvez explorer l’île comme bon vous semble. Faites cependant attention aux vols, surtout à l’aéroport !
      Très bon voyage !
      Pauline & Sébastien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *