Les cigares cubains : tout ce qu’il faut savoir

Le Habano, le cigare cubain, est considéré par les amateurs comme la rolls royce des cigares. Quelles sont les régions productrices ? Comment sont-ils fabriqués ? Comment fumer vos cigares comme Che Guevara ? On vous explique tout !

Cigares cubains

Petit lexique des cigares cubains

- La tripe : la tripe correspond à l’intérieur du cigare. Elle est formée de différents types de feuilles provenant du pied, du milieu et du sommet des plants de tabac.

- La sous-cape : la sous-cape est constituée de feuilles de tabac dans lesquelles la tripe va être enveloppée.

- La cape : la cape est la feuille de tabac qui constitue l’enveloppe extérieure du cigare.

- La tête : le côté fermé du cigare qui est coupé au moment de le fumer. C’est le côté qui est mis en bouche lorsque l’on fume le cigare.

- Le pied : le bout du cigare qui est allumé.

Les régions productrices de tabac à Cuba

Les cigares cubains sont produits dans 4 régions de l’île :

- La Vuelta Abajo, dans la Province de Pinar del Río, où se trouve la célèbre vallée de Viñales, inscrite au patrimoine mondiale de l’Unesco

- La Semi-Vuelta, entre Pinar del Río et La Havane

- Partido, au sud-est de la Havane

- La Vuelta Arriba, dans la Province de Remedios et dans l’Oriente, au nord et à l’est de Santiago de Cuba

La culture du tabac

Trois grandes périodes de l’année rythment la culture du tabac à Cuba.

- de juin à août, les champs sont labourés. Dans la région de Viñales, l’agriculture est encore traditionnelle et non mécanisée. Ce sont donc avec des charrues tirées par des bœufs que les paysans labourent les champs.

- de septembre à novembre, c’est la période des semis. Les graines de tabac sont plantées en septembre. Les plants de tabac sont ensuite repiqués en novembre. Ils arrivent à maturité en décembre.

- de décembre à mars, c’est la récolte. Les feuilles de tabac sont récoltées à la main par les « vegueros », les cultivateurs de tabac. C’est un travail long et fastidieux.

Le séchage, la fermentation et le vieillissement des feuilles

La récolte faite, les feuilles de tabac sont attachées par paires, et mises à sécher à l’air libre sur des « cujes », des perches de bois. Cette étape a lieu dans des « Casas de Tabaco », des constructions en bois surmontées d’un toit de palmes. Selon que les feuilles soit destinées à la tripe ou la cape, le temps de séchage varie entre 25 et 50 jours.

Après le séchage viennent une ou deux fermentations qui peuvent durer de 25 à 90 jours. Certaines feuilles sont ensuite écôtées, c’est-à-dire qu’on en retire la nervure centrale.

Arrive enfin l’étape du vieillissement. Les feuilles sont ainsi empaquetées dans de petits ballots faits d'écorce de palmier royal. Elles y resteront pendant 6 mois à 2 ans.

Cigares cubains - tabac

La fabrication des cigares cubains

Le vieillissement des feuilles terminé, le torcedor, l’ouvrier qui confectionne les cigares, entre enfin en jeu !

Les feuilles sont d’abord écotées (on en retire la nervure centrale) puis triées.

Le torcedor sélectionne ensuite les feuilles qui formeront la tripe et les enveloppe dans la sous-cape. Cette « poupée » est enroulée dans un moule, ou une simple feuille de papier pour les manufactures artisanales. Après 20 minutes à 1 heure dans le moule, le torcedor roule la poupée dans la cape, l’enveloppe externe du cigare en mettant un point de colle (ou de miel). Dans les fabriques artisanales, les cigares cubains refont alors un petit tour dans un moule… puis ils sont enfin prêts à être fumés !

Fumer le cigare comme Che Guevara

Pour adoucir les saveurs du cigare, Che Guevara en imbibait toujours la tête d’un petit peu de miel. Nous aussi on a testé… et approuvé !

Che Guevara - cigares cubains

Acheter vos cigares cubains

Il est bien naturel de vouloir ramener des cigares cubains de votre périple en terres cubaines. Vous trouverez des cigares artisanaux dans les nombreuses fabriques de la Vallée de Viñales. Sinon, la Real Fabrica de Tabacos Partagás de La Havane vend des cigares de grandes marques. Pour en savoir plus, vous pouvez jeter un œil à notre article sur les souvenirs à ramener de Cuba.

Mais attention, soyez vigilants ! La quantité de cigares que vous pouvez ramener de Cuba est limitée. N’hésitez pas à consulter notre article dédié pour tout savoir sur les restrictions à la douane cubaine.

Ceci pourrait vous intéresser :

 

pauline

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *